Change the world with your donation

Please update your browser

Together with you we want to make the world a better place, for that we need a web browser that supports current web technology. Unfortunately, your browser is rather old and can't display betterplace.org properly.

It's easy to update: Please visit browsehappy.com and choose one of the modern browsers that are showcased there.

Best from Berlin, your betterplace.org-Team

Closed Help 150 children to go to school! / aider 150 enfants à aller à l'école!

semaine 2

Silvie B.
Silvie B. wrote on 22-09-2015

La deuxième semaine est passée aussi vite que la première. Grâce à vos dons nous avons pu acheter les fournitures scolaires qui manquaient aux écoles de Vavony et Manambato. Tout d'abord nous avons choisi les cartables. À Madagascar pas besoin de tous ces gadgets que l'on peut trouver en Europe. Nous nous sommes contentés du strict nécessaire: un cartable solide et étanche, une trousse, 2 crayons de papier, 2 stylos (bleu et noir), un taille-crayon, une gomme, une règle de 20cm et 2 cahiers petit format. Parce qu'il est difficile de se procurer un grand nombre de cartables et fournitures près de Manambato, nous devions passer la commande à Tamatave. Et pour la livraison jusqu'aux écoles c'est de nouveau Mr. Said qu'il nous faut remercier. En tout cas, les élèves seront équipés pour la rentrée 2015!!


Le mobilier scolaire est lui aussi bien arrivé à Manambato. Pour marquer le coup, et remercier toutes les personnes qui nous ont aidé dans notre projet, nous allons organiser une fête de la rentrée dans les 2 villages. Nous profiterons de cette occasion pour remettre tous les biens offerts par l'association.


Le projet cantine a également bien avancé. La semaine dernière je vous avais expliqué la nécessité d'avoir une cantine à Manambato. Pour cela nous avons acheté de quoi faire un potager: pelles, bêches, semences, arrosoir, seau etc...il nous reste à convaincre les parents de nous aider à débroussailler le terrain. Cette cantine va aider leurs enfants après tout!
Bonne nouvelle: nous avons reçu un devis raisonnable pour le puits (env. 300€) et avons déjà lancé la construction.



Avec l'aide de Mme Suzie, institutrice à Manambato, j'ai pu aussi organiser quelques activités avec les enfants. Au programme: écriture et dessin, ballons de baudruches, scoubidous, pâte à modeler..Je ne me lasse pas du sourire des enfants à la vue de ces jouets, que nous avons tendance à considérer comme "normaux" chez nous. Le gonflement de ballons de baudruche a amusé tout le monde, y compris les adultes. Mais la pâte à modeler, personne n'en avait jamais vu. Pas même les institutrices qui m'ont regardée avec étonnement distribuer cette pâte colorée. Quelques enfants ont commencé à taper dessus, ne comprenant pas le pourquoi de la chose. Puis j'ai commencé à modeler des serpents, des bonhommes et les enfants m'ont imitée... Le résultat était très chouette et les enfants pouvaient être fiers de leurs réalisations!
Enfin, avec Josianne, nous avons visité le village d'Ambodivoahangy. À l'image de Vavony, ce village est lui aussi très isolé. District de Brickaville, on ne peut y accéder qu'en pirogue (env. 8km de rivière). Accompagnées du maire de la commune de Brickaville Mr. Satra et de Mr. Said, nous sommes allées à la rencontre des villageois. Ils nous ont bien accueilli, avec chansons et bénédiction. En tout cas j'étais l'objet de beaucoup de curiosité. Apparemment c'était la première fois qu'un "Vazaha" (étranger) venait à Ambodivoahangy. Dans ce village il y avait une école il y a quelques années, mais elle a été malheureusement détruite par un cyclone. Depuis, aucune n'a été reconstruite, faute de moyens. Désormais, la majorité des enfants ne reçoit plus d'éducation. Seuls quelques courageux font le trajet à pied de 14 km a/r pour rejoindre l'école la plus proche. Le maire et les villageois demandent notre aide. Un terrain, assez grand pour construire une école avec 2 salles de classe, serait gracieusement offert par une des villageoises. Dans le village même il y aurait 70 écoliers potentiels, mais d'autres villages alentours aimeraient aussi profiter d'une école (env. 100 écoliers supplémentaires). Peut-être un prochain projet pour EDI Madagascar? Malheureusement, ce n'est pas le besoin qui manque dans ce pays...


N'hésitez pas à partager ces histoires. C'est la meilleure façon de les aider. Merci, et à la semaine prochaine!


Silvie



Limit 600x450 image
les cartables


Limit 600x450 image
les bancs pas encore peints


Limit 600x450 image
les enfants découvrent les ballons en baudruche


Limit 600x450 image


Limit 600x450 image


Limit 600x450 image
Activité pâte à modeler




Ambodivoahangy


 

Limit 600x450 image
la rizière
Limit 600x450 image
les enfants
Limit 600x450 image
de G à D : M Satra, maire de Brickaville; la villageoise qui offre le terrain pour l'école et Josiane

Comment | Send a message
All comments are visible in the comments section.