Change the world with your donation

Please update your browser

Together with you we want to make the world a better place, for that we need a web browser that supports current web technology. Unfortunately, your browser is rather old and can't display betterplace.org properly.

It's easy to update: Please visit browsehappy.com and choose one of the modern browsers that are showcased there.

Best from Berlin, your betterplace.org-Team

Closed Help 150 children to go to school! / aider 150 enfants à aller à l'école!

Première semaine : la découverte

Silvie B.
Silvie B. wrote on 13-09-2015

Bonjour à tous,
je voulais vous informer que je suis bien arrivée à Madagascar le 3/09. Après une petite pause dans la capitale j'ai pris le taxi-brousse pour rejoindre le village de Manambato à l'est de l'île. C'est là que débute ma mission. Malgré une connexion limitée je vais essayer de vous tenir au courant de l'avancée du projet chaque semaine. N'hésitez pas à aller voir les photos qui illustrent mon récit. Bonne lecture !

Première semaine : la découverte

Ces premiers jours sont passés très vite. J'ai rencontré tout d'abord Josiane René, bénévole de l'association, qui va m'aider dans ma mission. Son expérience avec les enfants (elle est institutrice) et sa maîtrise des langues malgache et française vont énormément nous faciliter la tâche. Notre but cette semaine : rassembler le plus d'informations possible, évaluer les besoins concrets et impliquer les personnes jouant un rôle crucial dans notre projet.
Nous avons tout d'abord rencontré Michel, le président du village de Vavony (se prononce "vavoune"), qui nous a confirmé les besoins de l'école :



  • Des fournitures : 40 tables-bancs qui sont déjà commandées


  • 2 armoires, 2 tables et 2 chaises pour les instituteurs


  • La construction d'une école, avec 2 salles de classe, de dimension 5m*16m


Puisque Vavony est isolé de l'autre côté du lac Rasoabe, nous devrions transporter les fournitures et matériaux sur l'eau. Mr Said, futur maire de la commune, nous a promis de prendre en charge le déplacement. Pour la construction de l'école en dur, nous attendons plusieurs devis. Mais comme il n'y a pas de mâcon dans ce petit village, l'attente va être plus longue que prévue.
Nous avons aussi rencontré les 2 institutrices de Manambato ("manambate"). Bonne nouvelle, l'école y est en très bon état. Il manque quelque tables-bancs et des fournitures scolaires mais on peut laisser la construction telle quelle. Le problème majeur est qu'avec la crise en 2009, le nombre de "déscolarisés" augmente. Probablement par manque d’organisation ou d’argent de la part de l’Etat, les institutrices ne touchent pas leur salaire. Elles demandent donc pour leur travail une petite contribution aux parents d'élèves : 20000 ariary, soit moins de 10€ par élève. Mais c'est déjà trop pour certaines familles qui arrivent à peine à subsister. Bien que nous essayons de faire prendre conscience aux parents de l'importance de l'éducation, c'est un processus long lorsque les populations sont peu éduquées... Ainsi, une solution en parallèle serait de créer une cantine pour inciter les parents à envoyer leurs enfants à l'école. Un repas par jour = une charge de moins pour les familles. Pour la création de la cantine, les institutrices ont proposé de faire elles-mêmes le potager. Nous aimerions que les parents participent aussi à cette tâche, en aidant à déblayer le terrain par exemple. Les enfants pourront eux aider à entretenir ce potager. Pour arroser le potager et abreuver les élèves en eau potable il nous faut aussi creuser un puits. Il existe déjà un puits artisanal, mais l'eau n'est pas propre. Nous attendons les devis de quelques experts.
Nous avons aussi organisé des activités avec les enfants des 2 villages. Nous leurs avons apporté des crayons de couleurs, des feutres et du papier afin qu'ils puissent laisser libre cours à leur imagination. Puis nous avons associé le dessin à l’apprentissage, en combinant chaque croquis avec l'écriture en malgache et en français du mot associé. Les enfants étaient très sages et attentifs, aucun crayon de cassé ou qui manquait à la fin. Ils sont conscients de la valeur des choses, ça nous a fait plaisir ! Après ils ont pu se défouler à l'extérieur en jouant avec les jeux que nous avons offert à l'école : ballons de foot, cordes à sauter, élastiques, … Comme vous le verrez sur les photos, ils étaient ravis... Et nous aussi !!!

Merci encore pour votre contribution et à la semaine prochaine !

Limit 600x450 image
L'école de Vavony aujourd'hui




Limit 600x450 image
Josiane René, la directrice de l'ecole, Michel (le chef du village) et Mr. Said (le maire de la commune)

Limit 600x450 image
Un match de foot avec les enfants du village


Limit 600x450 image
L'école de Manambato

Limit 600x450 image
Le puits artisanal actuel

Limit 600x450 image
Notre futur potager ?



Comment | Send a message
All comments are visible in the comments section.